BOTSWANA GREAT PLAINS Conservation Selinda Explorers_TentPanorama_Aug2012_800x

Chobe • Linyanti • Selinda

Dans le nord-est du delta de l’Okavango, le long de la ligne de faille Linyanti, se trouvent les concessions de Chobe, Selinda et Linyanti. Quatre environnements distincts coexistent dans cette région : les rivières et les lagons, les forêts qui les bordent, deux rivières asséchées – le « Selinda Spillway » et le « Savuti Channel ». Les terres plus hautes et sèches sont couvertes de forêts, en particulier de mopanes.

En insérant l’un des camps qui se situent dans cette région à votre itinéraire, vous faites un choix judicieux et c’est un excellent complément au delta de l’Okavango. D’autant plus que ce secteur est réputé pour ses prédateurs et sa grande concentration de safaris.

La migration saisonnière des zèbres et des éléphants ajoute une saveur dramatique au secteur et c’est le terrain de chasse privilégié pour bons nombres de grands prédateurs, dont les fameux lions du Savute.

CHOBE ET SA SECTION SAVUTI

BOTSWANA Great Plains Conservation Zarafa Camp _BJoubert 800xSAVUTI est parmi l’une des sections les plus visitées du parc national du Chobe. Rendue célèbre par les superbes documentaires animaliers de Dereck et Beverly Joubert cette section est également connue pour ses fortes populations d’éléphants mâles, de lions et d’hyènes (qui semblent en déclin) et pour ses grandes migrations de zèbres et de gnous en saison des pluies. En saison sèche, la vie sauvage est intense autour des points d’eau.

Faune
BOTSWANA Great Plains Conservation Zarafa Camp_Giraffe 800x
Les lions sont omniprésents, les léopards, les guépards, les lycaons et les chacals à chabraque. Les plaines sont le domaine des damalisques, des gnous bleus, des impalas, des girafes et des phacochères.

Bien que relativement aride, la région abrite plus de 300 espèces d’oiseaux différentes : autruche, outarde de Kori et serpentaire, espèces caractéristiques des zones semi-désertiques. Un grand nombre d’oiseaux migrateurs et aquatiques sont attirés par les pans : cigognes d’Abdim, guêpiers, carmin et parfois même les aigles pêcheurs…

L’avis de PASSION NOMADE :

  • La grande migration de zèbres et de gnous qui est très spectaculaire et rythmée par le calendrier des pluies. Elle regroupe des troupeaux comptant parfois plusieurs milliers d’individus.
  • Ce site extraordinaire est surtout connu pour ses très grandes troupes de lions spécialisées dans la chasse à l’éléphant. C’est un haut lieu de safari où l’observation de la faune est excellente toute l’année. Un spectacle impressionnant !

LINYANTI

BOTSWANA - Linyanti - KingsPool ®WildernessSafaris_M.Hoyle 800xLinyanti est la section nord-ouest du parc national du Chobe, au bord de la rivière du même nom. Au Sud et à l’Ouest, on y retrouve de grandes forêts de mopanes et de baobabs. La prairie inondable des rives du Linyanti fait place sur ses berges surélevées, aux bosquets de saules et autres petits arbustes, puis, en s’éloignant, aux forêts riveraines classiques, d’espèces plus grandes – ébénier africain, arbre à saucisse, manguier, câprier…

Cette concession est traversée d’ouest en est, en sa latitude centrale, par le lit du Savuti Channel, asséché depuis 1980, mais qui a, sur cette concession, retrouvé son cours d’eau en 2008. Une petite révolution pour toute sa faune riveraine qui dû rapidement s’adapter à ce nouvel équilibre et, pour certains, à l’apparition soudaine de nouveaux prédateurs.

Faune
BOTSWANA WILDERNESS SAFARIS -Linyanti King Pool Camp Dana Allen 800x
Tous les mammifères du delta sont présents sur la concession, y compris le léopard, le lycaon. Seuls font exception les sassabys, les oryx, les élans, les rhinocéros, les antilopes rouannes, les hippotragues, tous rares ou absents. Zèbres, buffles, éléphants du fait de leurs mouvements migratoires, sont ici beaucoup plus fréquents. Cette concession, tout comme Selinda, est riche en oiseaux, résidents ou migrateurs, peuplant les forêts en bordure d’eau.

L’avis de PASSION NOMADE :

  • Pour les troupeaux d’une centaine de têtes qui ne sont pas rares et pour ses camps exceptionnels dont Kings Pool – le bateau amiral des camps de la concession : le plus grand et le plus luxueux.
  • Les servals qui peuvent être observés la nuit sur le Savuti Channel.
  • Passer une nuit dans un abri d’observation des animaux. Émotion assurée !

SELINDA

Cette longue bande de terre de 1350 km2 englobe une part importante du pittoresque Selinda Spilway. Ce dernier – sorte de déversoir – reçoit, de l’est et de l’ouest, les eaux de ces marais. Ce lit asséché est aujourd’hui rarement atteint par la crue et se laisse petit à petit envahir par la sauge ou l’acacia. Le centre de la concession est couvert de forêts de mopanes.

Cette région, tout comme celle de Savuti, est terre d’élection pour Dereck et Beverly Joubert, réalisateurs de documentaires animaliers.

 

Faune
BOTSWANA PASSION NOMADE Jabiru d'AfriqueLa concession est riche en faunes permanentes grossissant à partir de juin-juillet, des migrations de mammifères délaissant les terres devenues sèches : éléphants, buffles, gnous et zèbres. Mais peu d’espèces manquent à l’appel : impalas, lechwe, sassabys, koudous, guibs, girafes, babouins… lions, hyènes, léopards, chacals et même guépards peuvent être vus, sans oublier les carnassiers plus nocturnes. La concession est également une terre de prédilection pour les lycaons.

La concession est riche en oiseaux, résidents ou migrateurs, peuplant les forêts en bordure d’eau : aigrettes, hérons, vanneaux, chouettes, guêpiers, aigles, faucons… outardes, autruches, serpentaires, cailles, grives… ne sont pas rares dans les prairies.

L’avis de PASSION NOMADE :

  • Pour pagayer la Selinda Spilway pendant 4 jours/3 nuits à la façon des explorateurs d’antan!
  • Pour le spectacle qui est grandiose toute l’année, particulièrement de mai à décembre, du fait des migrations. Mais le spectacle des oiseaux est lui aussi à son apogée d’octobre à décembre.
  • Les troupeaux d’éléphants comptent parmi les plus grands d’Afrique.

Nous vous invitons à consulter également nos suggestions d’itinéraire au « Botswana ».

Retour en haut