Le Bhoutan Central

Les vallées du Bhoutan central se succèdent : passé les montagnes de Trongsa, la route mène dans le Bumthang, un district offrant des festivals de toute beauté, lors de la saison de Tshechu. La tradition attribue au Bumthang une série d’histoires magiques, de mythologies et miracles. Visite de temples anciens, courtes randonnées et découverte de festival font de ce lieu un enchantement. Un col à 3300 m, le Yutola, conduit à Bumthang, un complexe de quatre vallées dont l’altitude s’étage de 2600 m à 4000 mètres : Chumé et Choekhor sont à vocation agricole, et Tang et Ura à vocation pastorale (yaks et moutons). Les flancs des montagnes sont couverts de sombres forêts de conifères, le riz fait place au sarrasin et les maisons sont en pierres et relativement peu décorées.

Trongsa Dzong

Trongsa Dzong bNichée sur les hauteurs (2200 m), Trongsa est une agglomération étape importante. Les commerces sont tenus par des Tibétains qui, s’y étant installés en 1960 après l’invasion du Tibet par la Chine, ont pris la nationalité bhoutanaise. Dans une gorge creusée par la rivière Mangdé, où quelques cultures s’étagent sur des pentes abruptes, le dzong le plus impressionnant du Bhoutan occupe une position stratégique privilégiée.

Les vallées de Bumthang

Sur les 20 dzongkhag (districts) formant le Bhoutan, Bumthang peut être considéré comme étant la plus historique et elle en est très fière – tout autant pour son riche passé artistique. Il est difficile de trouver au Bhoutan davantage de temples et Vallée Bumthangde monastères aussi importants sur une aussi petite superficie. La vallée de Ura a une ambiance plus médiévale avec ses villages agricoles pittoresques. L’introduction de la pomme de terre dans les années 70 a contribué à améliorer le niveau de vie, tandis que le sarrasin, l’orge et le blé constituent toujours des denrées de subsistance. Bumthang est un paradis pour les marcheurs, car les vallées sont assez plates, les pentes relativement douces, et il y a de nombreux hameaux, ce qui permet une approche de la vie en région rurale.

Les incontournables du Bhoutan central
  • Partir à l’assaut de Trongsa dzong dont l’emplacement offre un cadre des plus spectaculaires. Adossé à la montagne et bâti sur plusieurs niveaux, le dzong épouse étroitement un éperon qui surplombe la gorge de la rivière Mangdé d’environ 500 m et domine la route du sud et de l’ouest.
  • Au-dessus du dzong, une tour de guet, le Ta-dzong, aujourd’hui transformé en un magnifique musée, renforçait sa défense. Celui-ci met en valeur histoire, religion et tradition bhoutanaise.
  • Effectuer une halte bouddhiste aux temples de Kurjé lhakhang, Jampé lhakhang et Tamshing lhakhang.
  • Assister aux danses hypnotisantes des moines derviches tourneurs, lors des superbes tshechu du Bhumtang.

Explorer les petits villages traditionnels de Shingkhar et Ura. Maisons de pierre pour l’un, agglomération pour l’autre, ces bourgs ont des caractéristiques peu communes qu’il est intéressant de découvrir.

Itinéraires suggérés et promotions [+]

À lire également

Retour en haut