BOTSWANA | Duba de Michael Poliza

Le Botswana, un concentré de vie sauvage à l’état pur!

« Voyez le billet du blogueur journaliste Gary Lawrence paru dans le quotidien Le Devoir  et qui fut notre hôte lors de ce safari de luxe au Botswana en avril-mai 2014. »

Mon récent voyage au Botswana m’a permis de réaliser à quel point ce pays est une très grande destination de safari pourvu d’un territoire fabuleux qui charme tous les amoureux de prestations haut de gamme. J’y ai rencontré le peuple San au mode de vie traditionnel de chasseur-cueilleur dans les pans Makgadikgadi, une expérience des plus enrichissantes sur le plan humain.

BOTSWANA PASSION NOMADE Makgadikgadi et la bande de joyeux lurons (03mai14)Situé au centre de l’Afrique australe, le Botswana est enclavé entre la Namibie, l’Afrique du Sud, la Zambie et le Zimbabwe, ses voisins. Avant son indépendance en 1966, le Botswana était considéré comme l’un des vingt-cinq pays parmi les plus pauvres du monde, une terre inexplorée qui était visitée par une poignée d’aventuriers audacieux. Le Botswana a entrepris des façons novatrices et proactives pour faire face au tourisme, le secteur étant parmi l’un des plus lucratifs après celui des diamants. Les dirigeants du pays ont appliqué une politique à succès : en offrant de la haute qualité dans les prestations touristiques et en gérant un faible volume de touriste ceci a eu pour résultat concret de créer et de soutenir une industrie durable qui emploie un grand pourcentage de ses habitants tout en œuvrant à préserver son environnement.

Comment se déroule une journée type en safari ?

  • 05h30 Le réveil tout en douceur.
  • 06h00 Petit-déjeuner léger.
  • 06h30  Départ en safari.
  • 11h00 Retour au camp pour un brunch copieux
  • 12h00 Temps de repos afin de profiter des installations du camp durant les heures les plus chaudes de la journée (piscine).
  • 16h00 « Tea time » boissons chaudes et froides accompagnées d’un léger goûter
  • 16h30  Départ en safari.
  • 19h00 Retour au camp et le moment est venu pour prendre l’apéritif et se raconter nos aventures de la journée.
  • 21h30 Les cafés & liqueurs sont servis autour du feu de camp.
  • La faune et la flore sauvage y sont reines et les spectacles de la vie sauvage sont sans pareils. immensité et la variété de ses paysages.

Bienvenue sur ces terres sauvages d’une beauté inouïe où le safari est maître et roi!!!

Situé au centre de l’Afrique australe, le Botswana est enclavé entre la Namibie, l’Afrique du Sud, la Zambie et le Zimbabwe, ses voisins.

Avant son indépendance en 1966, le Botswana était considéré comme l’un des vingt-cinq pays parmi les plus pauvres du monde, une terre inexplorée qui était visitée par une poignée d’aventuriers audacieux. Le Botswana a entrepris des façons novatrices et proactives pour faire face au tourisme, le secteur étant parmi l’un des plus lucratifs après celui des diamants. Les dirigeants du pays ont appliqué une politique à succès : en offrant de la haute qualité dans les prestations touristiques et en gérant un faible volume de touriste ceci a eu pour résultat concret de créer et de soutenir une industrie durable qui emploie un grand pourcentage de ses habitants tout en œuvrant à préserver son environnement.

Le Delta de l’Okavango

« Voyez le reportage photos dans l’Actualité du blogueur journaliste Gary Lawrence qui fut notre hôte lors de ce safari à vol d’oiseau au Botswana en avril-mai 2014. »

Botswana - Wilderness Safaris - Dana Allen- Kwedi-2011-07-083 1150x460d ©

Le delta de l’Okavango est sans conteste le joyau naturel du Botswana et à juste titre considéré comme l’un des sanctuaires sauvages les plus incroyables de l’Afrique. Il est le plus grand delta intérieur du monde avec une superficie de 15 000 km2.

Les eaux de pluie en provenance de l’Angola se déversent dans le désert du Kalahari sur plus d’un millier de kilomètres, pour inonder la région de manière cyclique au milieu de l’été austral pour arriver finalement quelques mois plus tard, dans le sud (mai-juin). Le phénomène forme ainsi un paradis de zones humides et crée sur son passage des canaux, des lagunes et des millions d’îles autour des termitières et bouquets de végétaux qui retiennent les alluvions. Ce qui participe au maintien d’une grande diversité de la faune et de la flore, de sorte que les safaris y sont excellents à l’année…  Lire la suite →

Moremi Game Reserve

BOTSWANA WILDERNESS SAFARIS Xigera Camp dana Allen

La réserve de Moremi est le noyau du delta. Elle en constitue, pour une grande part, le centre et s’étend vers l’est en direction du parc de Chobe. Cette région en plateau comporte de grands espaces couverts d’eau, de façon permanente ou saisonnière, et les deux langues de terre sèche : Chief’s Island et « Mopane Tongue ». La Mopane Tongue est en majeure partie couverte de belles forêts de mopanes adultes, refuges de la faune pendant la saison des pluies. Lire la suite →

Chobe • Linyanti • Selinda

BOTSWANA GREAT PLAINS Conservation Selinda Explorers_TentPanorama_Aug2012_800x

Dans le nord-est du delta de l’Okavango, le long de la ligne de faille Linyanti, se trouvent les concessions de Chobe, Selinda et Linyanti. Quatre environnements distincts coexistent dans cette région : les rivières et les lagons, les forêts qui les bordent, deux rivières asséchées – le « Selinda Spillway » et le « Savuti Channel ». Les terres plus hautes et sèches sont couvertes de forêts, en particulier de mopanes.

En insérant l’un des camps qui se situent dans cette région à votre itinéraire, vous faites un choix judicieux et c’est un excellent complément au delta de l’Okavango. D’autant plus que ce secteur est réputé pour ses prédateurs et sa grande concentration de safaris.

La migration saisonnière des zèbres et des éléphants ajoute une saveur dramatique au secteur et c’est le terrain de chasse privilégié pour bons nombres de grands prédateurs, dont les fameux lions du Savute. Lire la suite →

Réserve centrale du Kalahari

BOTSWANA Kahalari Plains Camp Mike Myers

Ici, le visiteur retrouve dame nature sauvage : les grandes plaines d’herbacées parsemées de touffes d’acacia, le bush arbustif dense et les vallées fossiles aux salines couvertes de végétation colorée offrent autant d’habitats à une faune sauvage étonnamment abondante, en dépit de l’aridité de la région. Lire la suite →

Nous vous invitons à consulter également nos suggestions d’itinéraire au « Botswana ».

Retour en haut