BOTSWANA PASSION NOMADE Delta Okavango mai14

Le delta de l’Okavango

« Voyez le reportage photos dans l’Actualité du blogueur journaliste Gary Lawrence qui fut notre hôte lors de ce safari à vol d’oiseau au Botswana en avril-mai 2014. »

Le delta de l’Okavango est partagé en concessions privées qui constituent des zones tampons entre la réserve de Moremi et les zones agricoles situées à l’extérieur de la barrière vétérinaire. L’écotourisme, pratiqué dans ces concessions, est de très haute qualité. BOTSWANA &Beyond Xaranna Okavango Delta CampL’accès est exclusif : le nombre de lits par camp est très limité et on y accède uniquement en avion-taxi.

Les camps rivalisent de beauté tout en restant parfaitement intégrés à leur environnement. Certains offrent une ambiance plus décontractée qui se rapproche « du bush », d’autres sont plus sophistiqués – offrant jusqu’aux services de spa, de gym, de bibliothèque, de cave à vin, de piscine privative, d’un ordinateur portable à usage exclusif… Dans tous ces camps, le service est irréprochable et le personnel est très soucieux du moindre détail.

NORD DELTA

Ces concessions sont inondées une bonne partie de l’année et proposent donc des activités d’eau, mais également des activités terrestres quand leurs camps sont à proximité de grandes îles.

La concession de Kwedi

(incluant Duba et Vumbura) constitue la bordure nord de la réserve de Moremi.

Les paysages sont composés de larges plaines inondables, parsemées de petites îles plantées de palmiers dattiers. Sur les îles plus larges, tous les arbres et arbustes classiques de l’Okavango sont représentés.

BOTSWANA Jacana Flight Kwedi-2011-07-012 Dana AllenFaune : On y retrouve la quasi-totalité des herbivores de la région et même la sitatunga (antilope aquatique) dans les canaux bordés de papyrus.

Tous les carnivores sont présents : hyènes, lycaons, guépards, léopards… ainsi que les oiseaux rapaces (aigle martial) et aquatiques peuvent être observés : grues, cigognes, cormorans, aigrettes, jacanas, martins-pêcheurs, ibis…

L’avis de PASSION NOMADE : Duba Plains Camp a la particularité de rassembler de grands troupeaux de buffles et par conséquent, de larges troupes de lions prédateurs dominants. Le spectacle s’adresse à ceux qui ont le cœur solide!

La concession de Jao

Cette concession de la partie nord du delta constitue la bordure ouest de la réserve de Moremi, dont elle est séparée par la rivière Jao. La crue y est présente dès avril ou mai. Elle recouvre en peu de temps les plaines orientales de la concession.

Botswana WILDERNESS SAFARIS Joa concessionTubu tree camp ©Dana AllenOn y retrouve le paysage classique du delta : larges plaines inondables parsemées de nombreuses îles, souvent très petites. La région à l’ouest est plus sèche : les îles y sont plus larges et la végétation beaucoup moins aquatique.

Faune : La région est le lieu de prédilection des lechwe et des lions. Les guépards, plus discrets, sont présents à l’ouest de la concession, lorsque les eaux sont retirées. À partir de juin, et surtout plus tard dans la saison sèche, hardes de buffles et d’éléphants traversent la région.

La concession est riche en oiseaux aquatiques – hérons, poules d’eau, canards, jacanas, gallinules… – et ceux terrestres – bécassines, perroquets, faucons… pourront être observés plus à l’ouest.

L’avis de PASSION NOMADE :

  • L’observation des oiseaux prédomine toute l’année. Éviter la période de novembre à mars si l’on craint la pluie.
  • Les amateurs de grands mammifères seront comblés de septembre à novembre lorsque les plans d’eau s’assèchent.

SUD DELTA

Cette partie du delta est inondée de façon plus irrégulière. Les activités terrestres y sont privilégiées même si les activités d’eau sont possibles.

La concession d’Abu

Elle a comme particularité les activités qu’elle propose : la randonnée à cheval, mais surtout à dos d’éléphant. Cette dernière, de renommée internationale, propose une véritable « expérience » avec les éléphants.

BOTSWANA WILDERNESS SAFARIS Abu Camp, lycaons  DANA ALLENFaune : On y observe girafes, buffles, éléphants, tsessebes, le lechwe, impalas, zèbres, hippopotames et phacochères. Les carnivores dominants sont les lions, et les hyènes et occasionnellement les léopards et lycaons (chiens sauvages). Les amateurs d’oiseaux y trouveront quelque 380 espèces différentes.

L’avis de PASSION NOMADE : Pour une véritable rencontre avec les éléphants et des safaris à dos de ces majestueuses créatures.

La concession de Chitabe

La concession couvre 28 000 hectares de nature sauvage vierge bordée par la célèbre Moremi Game Reserve et est niché entre deux grands systèmes fluviaux – la Gomoti à l’est et la Santantadibe à l’ouest. Ce qui rend Chitabe unique, c’est qu’elle recèle d’une grande variété d’habitats allant de paysages classiques de l’Okavango : herbe à hippopotames, roseaux, joncs, arbre à saucisses, ébénier africain. Sur les terres plus hautes – et donc plus sèches – on y retrouve des variétés d’acacias et quelques baobabs ainsi que des forêts de mopanes.

La région est également dominée par des zones inondées lorsque les crues saisonnières transforment 56 % de la concession des plaines inondables sèches en une oasis luxuriante. Tout cela donne lieu à une étonnante diversité en termes de faune.

BOTSWANA Widerness Safaris Leopard on the lookout Dana AllenFaune : Éléphants et buffles sont présents par quelques hardes résidentes, mais surtout au moment des migrations. Impalas, sassabys, koudous, petites antilopes, girafes, lechwe, zèbres et gnous sont en nombre plus limité. La concession est une terre de prédilection pour les lions et léopards.

Le lycaon (chien sauvage d’Afrique) peut y être observé. D’ailleurs, Dave Hammam et Helene Heldring, propriétaires de la concession, sont activement engagés dans la survie des chiens sauvages : le Botswana Wild Dog Research Project. Une partie des fonds générés par leurs camps va pour la poursuite des recherches de cette fondation.

L’avis de PASSION NOMADE : La faune est plus variée et plus dense pendant la saison sèche et l’observation des oiseaux plus riche de novembre à mars. C’est une concession qui se visite toute l’année en raison de la présence de l’eau en permanence.

Nous vous invitons à consulter également nos suggestions d’itinéraire au « Botswana ».

Retour en haut